Prérequis 1: Anatomie !

ANATOMIE DE L’INTENTION

balise2
 

Illustrations François Piranda – UDN _ Mooc Gouvernance

 

Une intention, c’est un peu comme une balise que l’on jetterait dans la direction que l’on souhaite emprunter, et qui donnerait le cap en envoyant des signaux réguliers. Nous permettant de cheminer dans son sens, tout en s’adaptant à la réalité du terrain.

C’est donc une force invisible qui dirige nos actions, en mettant en route des dynamiques qui nous font avancer dans son sens

attention planète

Par exemple, Si j’ai l’intention de prêter attention à ma planète, ça va forcément influencer mon mode de consommation ou la dynamique des projets dans lesquels je m’inscris

Et Il en va de même lorsque nous collaborons et que nous nous mettons à l’oeuvre autour d’un projet commun: les multiples intentions en présence influeront sur la dynamique du projet, comme sur celle de la collaboration.

Éclairer ces architectures invisibles, les identifier, les nommer, suivre leur évolution, c’est s’offrir une compréhension pleine du tableau de coopération qui est en train de se jouer.

Les relations s’en trouvent plus conscientes, donc plus assumées et plus apaisées.

S’ouvre alors une possibilité de coopération où la motivation est au cœur du projet, où l’on peut passer du Devoir à la Vocation, et ainsi créer un champ de coopération épanouissant et synergique… au service du projet

Sans titre-4

 

Ben oui Marcel, c’est parce que l’Intention, c’est un sujet Organique par excellence ! C’est tout un cheminement en soi…
C’est en poussant, en creusant un peu, que l’on parvient à aller au cœur des choses

 

Allons voir ça de plus près :

Définition de Larousse:
« Disposition d’esprit par laquelle on se propose délibérément un but »

Ce à quoi j’ajouterais que:

  • Une intention ne représente pas une finalité en soi, mais une dynamique, pour se mettre en route vers « quelque-chose de plus vaste »
    ex: l’intention de tenir son programme de sport, peut être guidé par l’envie de se porter bien
  • Une intention ne peut dépendre que de soi-même
    ex : acquérir de la légitimité ne dépend pas que de soi, ça ne peut pas être une intention. Par contre, se sentir plus légitime, ça, oui
  • Une intention s’inscrit dans le temps : si une intention s’impulse vers le futur, elle s’ancre et prend résolument racine dans le moment présent
    ex: mon Intention ne peut pas être un truc que je remets à demain. Elle s’impulse et commence à partir du moment où elle est formulée
  • L’Intention est une force invisible qui motive nos actions, et nous tire dans une direction
    ex: Si j’ai l’intention de prêter attention à ma planète, ça va forcement influer sur mon mode de consommation, ou la dynamique des projets dans lesquels je m’inscris

intention dynamique

 

On peut dire que c’est bien résumé, Bravo Marcel !

Car l’Intention, ce n’est pas vraiment une histoire de début ou de fin(s), mais de Chemin et de dynamique !

« Et pendant que vous allez dans un sens, vous avez une destination.
…Ou un destin. »
Tony Robbins

La suite: prérequis 2, Quelle différence avec…?